logo N&B

Capteurs optiques - Grenoble INP - IMEP-LAHC

Imprimer la page English

Capteurs optiques

Les recherches menées sur les capteurs optiques tirent parti des travaux effectués en optique intégrée, tant au niveau des développements technologiques que de la modélisation. Cet axe de recherche est caractérisé par une forte activité dans le domaine de la valorisation et du transfert technologique (4 brevets actifs déposés depuis 2004) et est lié à deux projets.

Premier projet

Unique composante de E mesuréeLe premier projet, soutenu par la DGA, concerne le développement d'un système de mesure vectorielle (amplitude et phase des 3 composantes) de champ électrique ultra large bande (quasi DC - 20 GHz) utilisant comme capteur de champ des sondes électro-optiques fibrées entièrement diélectriques, non invasives et ultracompactes.
Basé sur la mesure de variation d'état de polarisation, induite par le champ électrique, d'un faisceau laser de sonde traversant le cristal électro-optique constituant la partie active du capteur, ce système de mesure permet également de mesurer la température de la sonde avec une précision de 40 mK. Grâce à cette mesure simultanée du champ électrique et de la température, un système de mesure présentant une réponse totalement indépendante de la température est en cours de développement.

Second projet

spectomètre intégré basé sur la mesure de l'interférogrammeLe projet SWIFTS (Stationnary Wavelength Inverse Fourier Transform Spectrometer) constitue le second projet : il consiste en un spectromètre intégré basé sur la mesure de l'interférogramme obtenu par interférence entre deux ondes contrapropagatives se propageant dans un même guide d'onde, ces deux ondes étant elles-mêmes obtenues par division d'une même onde
 incidente grâce à une jonction Y.

L'interférogramme est obtenu par mesure de la lumière diffractée au niveau de nanodétecteurs déposés en surface du guide d'onde. Le spectre est ensuite obtenu par transformée de Fourier Ce concept novateur de spectromètre intégré à transformée de Fourier a été récemment validé par une réalisation en optique intégrée sur verre, laquelle a conduit au plus petit spectromètre jamais réalisé (dimensions de 512 µm par 22 µm pour une mesure aux longueurs d'ondes voisines de 1550 nm - Nature Photonics 1, 473-478 (2007)).
 
IMEP-LAHC - UMR 5130
Site Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site Chambéry
Université de Savoie - F73376 Le Bourget du Lac Cedex Copyright Grenoble INP