Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC
Evénements de l'IMEP-LAHC
< >

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de Thèse de Hamza HALLAK ELWAN

Publié le 4 septembre 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 7 septembre 2017 | Plan d'accès
Soutenance de thèse de Hamza HALLAK ELWAN,  pour une thèse de DOCTORAT de l' Université de  Grenoble Alpes , spécialité  "OPTIQUE et RADIOFREQUENCES ", intitulée:
Amphi M001 Phelma/Minatec
3 rue parvis Louis Néel
38016 Grenoble cedex1

«Systèmes optiques dédiés à la 5° génération de réseaux sans fils (5G) »

Hamza HALLAK ELWAN

Hamza HALLAK ELWAN

Jeudi 7 Septembre 2017 à 14h

Résumé :
Cette thèse concerne le développement de futurs appareils, systèmes et réseaux prenant en charge l’internet haute vitesse, sans fil 5ème génération (5G). La demande de débit très élevé nécessite une bande passante suffisante, et ainsi la bande de fréquence millimétrique (mm-wave) a beaucoup d’intérêt.
Un certain nombre de technologies devront converger, coexister et interagir, et surtout, coopérer, si cette vision doit être efficace et rentable. Le concept principal de cette de 5G est l’intégration de réseaux de fibre optique et Les réseaux radio grâce à la technologie Radio-sur-Fibre (RoF) aux fréquences d’onde millimétriques, pour fournir des services à large bande passante et permettre des réseaux évolutifs et gérables sans structure d’interface très complexe et multiples protocoles superposés.
Dans cette thèse, les systèmes de communication RoF à ondes millimétriques sont théoriquement étudiés et démontrés expérimentalement pour étudier les altérations du système. Le travail présenté dans cette thèse est axé sur le bruit optique représenté par le bruit de phase et d’intensité induit par la source optique et la dispersion chromatique introduite par la fibre optique. Le bruit optique est analysé et mesuré pour différentes techniques de génération optique. Deux dispositifs différents de conversion, un mélangeur et un détecteur d’enveloppe sont, appliqués pour le traitement du signal et pour décorréler la phase et le bruit d’intensité. Nous souhaitons souligner que cette étude et le modèle peuvent s’appliquer à tout type de système de génération optique hétérodyne et à toute gamme de fréquences. La corrélation entre les modes optiques en peigne à fréquence optique est examinée pour montrer l’impact de la dispersion chromatique.
Cette thèse présente la distribution d’énergie des ondes millimétriques et son influence sur la portée des fibres et la façon dont l’effet de dispersion chromatique sur le réseau RoF dépend des paramètres de dispersion. Ensuite, cette thèse d´démontre comment la décorrélation de la phase optique induite par la dispersion chromatique entraîne un bruit de partition de modes dans les réseaux de communication RoF à ondes millimétriques.
Lors de la transmission de certains types de données sur le système, les résultats démontrent l’impact du bruit optique et de la dispersion chromatique sur le qualité du signal. Les résultats de simulation sont présentés et sont en très bon accord avec les résultats expérimentaux. La grandeur du vecteur d’erreur évaluée par en processus en ligne montre l’impact des altérations du système sur les performances du système. Le débit de données et l’évolution du système présentée sont en conformité avec les normes de communication comme à ondes millimétriques.

Membre du  jury :
- Mme Béatrice CABON : Directeur de Thèse
- Mr Julien POETTE : Co-directeur de thèse
- Mr Liam BARRY : Examinateur
- Mr Jean-Emmanuel BROQUIN : Examinateur
- Mr Andreas STÖHR: Rapporteur
- Mme. Anne-Laure BILLABERT : 
Rapporteur

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Partenaires

Thèse préparée dans le laboratoire : UMR 5130 (Institut de Microélectronique, Electromagnétisme, Photonique – Laboratoire Hyperfréquences et Caractérisation)
sous la direction de Béatrice CABON, Directeur de thèse  et de Julien POETTE, Co-directeur de thèse .
 

mise à jour le 4 septembre 2017

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université de Savoie - F73376 Le Bourget du Lac Cedex
 


  CNRS  http://www.cnrs.fr      Site Grenoble-INP http://www.grenoble-inp.fr       Université Grenoble Alpes (UGA)      Université Savoie Mont Blanc
Univ. Grenoble Alpes