Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC
Evénements de l'IMEP-LAHC

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de thèse de M. Benoît SKLENARD

Publié le 2 avril 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 10 avril 2014 | Plan d'accès
Soutenance de M. Benoît SKLENARD  pour une thèse de DOCTORAT de l'Université de Grenoble spécialité "Nano Electronique et Nano Technologies." intitulée :
Amphithéatre M001  Phelma/ MINATEC/Grenoble-INP
3 rue Parvis Louis Néel - GRENOBLE


"Modélisation physique de la réalisation des jonctions FDSOI pour le noeud 20 nm et au-delà"

Jeudi 10 Avril  2014 à 14h

Résumé de Thèse:
La réduction des dimensions des dispositifs CMOS (Complementary Metal Oxide Semiconductor) implique de nombreux défis dans la formation de jonctions, en particulier pour des architectures basées sur une intégration 3D séquentielle ou FDSOI (Fully-Depleted Silicon On Insulator). Dans cette thèse, les phénomènes physiques impliqués dans la formation de jonctions avec un procédé dit « froid » (c’est-à-dire dont la température n’excède pas 600°C) ont été étudiés. Ce type de procédé utilise la recroissance par épitaxie en phase solide (SPER) d’une région amorphe afin d’activer les dopants.
Un nouveau modèle, basé sur la méthode Monte-Carlo cinétique (KMC), a été développé dans le but de simuler la SPER à l’échelle atomique. Ce modèle a été utilisé pour comprendre l’anisotropie de la recroissance et fournir une explication de la formation de défauts, puis pour acquérir une compréhension de l’influence d’une contrainte non-hydrostatique et la présence de dopants actifs sur la cinétique de recristallisation.
   
Membres du jury : 
- Dr. Alain Claverie, DR CNRS, CEMES Toulouse (Président),
- Prof. Nick Cowern, Newcastle University, UK (rapporteur),
- Dr. Evelyne Lampin, CR CNRS et HDR, IEMN, Lille (rapporteur),
- Dr. Ignacio Martin-Bragado, IMDEA Materials, Madrid, Espagne (co-encadrant extérieur)
- Dr. Perrine Batude, Ing. CEA‒LETI, Grenoble (co-encadrant de la thèse)
- M. Clément Tavernier, STMictoelectronics, Grenoble (co-encadrant de la thèse, invité au Jury)
- Mme Pierette Rivallin, CEA‒LETI (invitée au Jury),
- Dr. Sorin Cristoloveanu, IMEP‒LAHC (Directeur de la thèse).

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Partenaires

Thèse préparée dans les laboratoires : CEA Leti et IMEP-LAHC UMR : 5130, sous la direction de : Sorin Cristoloveanu, directeur de thèse et le cas échéant : Perrine Batude, Pierrette Rivallin, Ignacio Martin-Bragado et Clément Tavernier, Co-encadrants.

mise à jour le 16 février 2015

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université Savoie Mont Blanc - F73376 Le Bourget du Lac Cedex
 
 
  CNRS  http://www.cnrs.fr      Site Grenoble-INP http://www.grenoble-inp.fr       Université Grenoble Alpes (UGA)      Université Savoie Mont Blanc
Univ. Grenoble Alpes