Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC
Evénements de l'IMEP-LAHC

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de thèse de Melle Xiaolan TANG

Publié le 24 septembre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 8 octobre 2012 | Plan d'accès
Soutenance de Melle Xiaolan TANG pour une thèse de DOCTORAT de l'Université de Grenoble, spécialité Optique et Radiofréquence intitulée :
Amphithéatre M001 Phelma/ MINATEC/Grenoble-INP
3 rue Parvis Louis Néel - GRENOBLE

Apport des lignes à ondes lentes S-CPW aux perfromances d’un front-end millimétrique en technologie CMOS avancée.

Melle Xiaolan TANG

Melle Xiaolan TANG

Lundi 8 Octobre 2012  à 10h30

Résumé de Thèse:
L'objectif de ce travail est de concevoir et de caractériser un front-end millimétrique utilisant des lignes de propagation à ondes lentes S-CPW optimisées en technologies CMOS avancées. Ces lignes présentant des facteurs de qualité 2 à 3 fois supérieurs à ceux des lignes classiques de type microruban ou CPW.
Dans le premier chapitre, l'impact de l'évolution des noeuds technologiques CMOS sur les performances des transistors MOS aux fréquences millimétriques et sur les lignes de propagation sont présentés.
 Le deuxième chapitre concerne la réalisation des lignes S-CPW dans différentes technologies CMOS et la validation d'un modèle phénoménologique électrique équivalent.
Le troisième chapitre est dédié à la conception d'amplificateurs de puissance à 60 GHz utilisant ces lignes S-CPW en technologies CMOS 45 et 65 nm. Cette étude a permis de mettre en évidence l'apport des lignes S-CPW aux performances des amplificateurs de puissance fonctionnant dans la gamme des fréquences millimétriques. Une méthode de conception basée sur les règles d'électro-migration et permettant une optimisation des performances a été développée. Finalement, un amplificateur faible
bruit et un commutateur d'antenne travaillant à 60 GHz et à base de lignes S-CPW ont été afin de généraliser l'impact de ce type de lignes sur les performances des front-end millimétriques.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Partenaires

Thèse préparée dans le laboratoire IMEP-LAHC, sous la direction conjointe de M.Jean-Michel Fournier et M.Emmanuel Pistono.

mise à jour le 16 février 2015

Contact

M. Jean-Michel FOURNIER
Envoyer un mail

Documents à télécharger

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université Savoie Mont Blanc - F73376 Le Bourget du Lac Cedex
 
 
  CNRS  http://www.cnrs.fr      Site Grenoble-INP http://www.grenoble-inp.fr       Université Grenoble Alpes (UGA)      Université Savoie Mont Blanc
Univ. Grenoble Alpes