logo N&B

Optoélectronique THz - Grenoble INP - IMEP-LAHC

Imprimer la page English

Optoélectronique THz

L'IMEP-LAHC est le laboratoire français pionnier dans le domaine de l'optélectronique THz puisqu'il fût le premier laboratoire à disposer, dès 1995, d'un banc de spectroscopie THz dans le domaine temporel. Les activités de recherche dans ce domaine portent à la fois sur la modélisation des photo-commutateurs ultrarapides qui constituent les antennes émettrices et réceptrices les plus performantes des bancs de spectroscopie THz ainsi que sur la conception, réalisation et caractérisation de nouveaux dispositifs. La spectroscopie THz dans le domaine temporel est basée sur la conversion optoélectronique d'une impulsion laser femtoseconde en une impulsion THz par suppression de la porteuse optique. Les impulsions THz ainsi obtenues présentent un spectre qui s'étend typiquement de 50 GHz à 5 THz, soit sur deux décades !

La spectroscopie THz présente un grand intérêt dans l'identification de molécules biologiques par exemple, en raison de la signature spectrale THz unique que présentent les modes mous de vibration des grosses molécules.

Exemple de signatures spectrales d'isomères structuraux de l'acide chlorocinnamique

signatures spectrales d'isomères de l'acide chlorocinnamique
Des travaux sont également menés sur de nombreux dispositifs THz (guides d'ondes, filtres agiles, réseaux de diffraction, éléments de traitement de la polarisation, ...).
                          Filtre agile THz commandé en température
Le premier ouvrage en langue française consacré à ce domaine de l'optoélectronique THz, écrit sous la direction de J.-L. Coutaz et édité par EDP Sciences sous le titre "Optélectronique THz" paraîtra courant 2008.
 
IMEP-LAHC - UMR 5130
Site Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site Chambéry
Université de Savoie - F73376 Le Bourget du Lac Cedex Copyright Grenoble INP