Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de thèse de Corentin GRILLET

Publié le 27 avril 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 7 avril 2017 | Plan d'accès
Soutenance de Corentin GRILLET pour une thèse de DOCTORAT de l'Université de Grenoble Alpes, spécialité NANO ELECTRONIQUE ET NANO TECHNOLOGIES,  intitulée :
Amphithéatre M001-Grenoble INP - Phelma
3 Parvis Louis Néel - CS 50257
38016 Grenoble Cedex 01

"Simulation du transport quantique dans les transistors en semi-conducteurs III-V "

Corentin GRILLET

Corentin GRILLET

Vendredi 7 Avril  2017 à 10h30

Résumé de Thèse:
Au cours de cette thèse, nous avons implémenté des méthodes numériques visant à simuler des transistors à base de semi-conducteurs III-V. En recourant à un Hamiltonien k.p à huit bandes et au formalisme des fonctions de Green, nous avons été en mesure de modéliser de nombreux phénomènes quantiques prenant place dans lesdits nanocomposants. En effet, afin d'anticiper au mieux leur comportement, il est essentiel de tenir compte du confinement quantique, de l'effet tunnel, des interférences, ou encore des interactions électrons-phonons, entre autres effets.
Dans nos simulations, ces phénomènes se manifestent sous la forme d'un déplacement des bandes d'énergie ou par des transitions tunnel "bande à bande" ou "source vers drain", et influencent la dispersion des électrons. En outre, le modèle physique a aussi été amélioré par l'implémentation de contraintes de déformation, et la prise en compte les défauts de surface. Cela nous a permis de formuler des prédictions réalistes quant au comportement de différents nanodispositifs logiques.
L'objectif de ce travail était de chercher un possible remplaçant à la technologie silicium parmi différents candidats à base de matériaux III-V. En vue de mener à bien ce projet, nous nous sommes donc intéressés à différentes structures. Tout d'abord, nous avons simulé un MOSFET ultra-fin de type n, comportant un canal en In(Ga)As. Ensuite, nous nous sommes aventurés un peu plus loin dans l’extrême miniaturisation, en modélisant des transistors à grille enrobante à base de nanofils.
Enfin, notre attention s'est portée sur un tout autre type d'architecture, en étudiant un
transistor à effet tunnel vertical, formé d'un assemblage GaSb/AlSb/InAs.

Mots-clés :
Transport quantique, simulation, semi-conducteurs III-V, transistors, Hamiltonien k.p, fonctions de Green


Membres du jury :
M. Marco PALA CNRS Ile-de-France Sud : Directeur de these
M. Alessandro CRESTI CNRS Délégation alpes : CoDirecteur de these
M. François TRIOZON CEA CoDirecteur de these
M. Raphael CLERC Université Jean Monnet Rapporteur
• M. Arnaud BOURNEL Université Paris-Sud Rapporteur

M. Massimo MACUCCI Université de Pise Examinateur







A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Partenaires

Thèse préparée dans le laboratoire IMEP-LaHC  sous la direction de Marco PALA , Directeur de thèse, Alessandro CRESTI (CNRS Délégation alpes) et  François TRIOZON (CEA), CoDirecteur de thèse.

Rédigé par Brigitte Rasolofoniaina

mise à jour le 27 avril 2017

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université de Savoie - F73376 Le Bourget du Lac Cedex
 


  CNRS  http://www.cnrs.fr      Site Grenoble-INP http://www.grenoble-inp.fr       Université Grenoble Alpes (UGA)      Université Savoie Mont Blanc
Univ. Grenoble Alpes