logo N&B

Soutenance de thèse de Do Hanh Ngan BUI - Grenoble INP - IMEP-LAHC

Imprimer la page English
Evénements
Rechercher
 
 

Soutenance de thèse de Do Hanh Ngan BUI

Publié le 5 septembre 2017
 
Bui Do Hanh Ngan
Soutenance
Date de l'évènement : 25 octobre 2017
Soutenance de thèse de Do Hanh Ngan BUI,  pour une thèse de DOCTORAT de l' Université de  Grenoble Alpes , spécialité  "OPTIQUE et RADIOFREQUENCES ", intitulée:
« Antennes souples imprimables pour la récupération de champs électromagnétiques ambiants »
 
Mercredi 25 Octobre 2017 à 14h

Résumé:
L’Internet-of-Things désigne un développement en plein essor d’objets interconnectés et qui sont susceptibles de modifier nombre de services au sein de l’industrie comme pour la personne. Les développements actuels buttent sur plusieurs verrous dont celui de l’autonomie énergétique des objets ou encore des procédés de fabrication économiquement acceptables et respectueux de la planète. Dans ce contexte, la récupération d'énergie est une thématique largement répandue faisant appel à des sources très variées (mécanique, thermique, électromagnétique...). Cette thèse est notamment orientée vers la récupération d'énergie électromagnétique ambiante. Le second point caractéristique de cette thèse est de s'intéresser à des substrats souples et si possible recyclables. Le défi consiste à récupérer l’énergie provenant d’un champ électromagnétique ambiant extrêmement faible : ceci concerne l’antenne, qui doit par ailleurs répondre à une exigence de flexibilité pour son intégration future à un objet souple et déformable, et l’électronique de traitement de l’énergie.
Le travail de thèse est articulé autour de trois phases principales :
  •  Dans la première phase, il s’agissait de l’étude des structures d’antennes compatibles en fréquence et en puissance reçue avec l’application de récupération d’énergie et une réalisation physique sur base souple (papier, tissu...). Cette phase a permis de présenter les différentes approches pour combiner les sources RF.
  • Dans la deuxième phase, il s’agit de l’étude sur le rôle de circuits redresseurs dans le système de récupérer d’énergie. Les méthodes d'extraction des paramètres sont discutées en dissociant chaque élément et leurs rôles. De nombreuses mesures ont été réalisées afin de comparer différents modèles de la diode utilisée pour le redressement, en tenant compte également de l'impact réel du processus de fabrication et du processus de mesure.
  • Une troisième phase permet l’optimisation de l’ensemble antenne et électronique (rectenna) pour divers scenarii et le suivi de la variabilité pour maintenir les pertes du système a minima. La réalisation de démonstrateurs pertinents, testés et caractérisés est présentée. 
Membres du jury :
- M. Philippe BENECH, Professeur, Université Grenoble-Alpes: Directeur de thèse
- M. Tan-Phu VUONG, Professeur, Grenoble INP : Co-directeur de thèse
- M. Jacques VERDIER, Maître de conférences, INSA de Lyon: Co-encadrant de thèse

- Mme. Valérie VIGNERAS, Professeur, Institut Polytechnique de Bordeaux :Examinateur
- M. Bruno ALLARD, Professeur, INSA de Lyon: Examinateur
-
M. Ke WU, Professeur, Polytechnique Montréal : Rapporteur
- M. Laurent CIRIO, Professeur, Université Paris-Est Marne-la-Vallée :Rapporteur
 
Partenaires
Thèse préparée dans le laboratoire : UMR 5130 - IMEP-LAHC  (Institut de Microélectronique, Electromagnétisme, Photonique – Laboratoire Hyperfréquences et Caractérisation) sous la direction de  Philippe BENECH , directeur de thèse et Tan Phu VUONG , co-directeur.
 
Contacts :

M. Philippe BENECH
phbenech@minatec.grenoble-inp.fr
Lieu :
Plan d'accès
Amphi M001 -Phelma -Minatec
3 rue parvis Louis Néel
38016 Grenoble cedex1

 
Zone de téléchargement
 
 
 
IMEP-LAHC - UMR 5130
Site Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site Chambéry
Université de Savoie - F73376 Le Bourget du Lac Cedex Copyright Grenoble INP