Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de thèse de LUONG Duc Long

Publié le 9 avril 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 12 avril 2018 | Plan d'accès
Soutenance de thèse de LUONG Duc Long,  pour une thèse de DOCTORAT de l' Université de  Grenoble Alpes , spécialité  " OPTIQUE et RADIOFREQUENCES ", intitulée:
Amphi  Z206 (Bâtiment Z 2ème étage) - Phelma/Minatec
3 rue parvis Louis Néel
38016 Grenoble cedex1

« Aide à la conception de lignes microrubans à onde lente sur substrat structuré dans les bandes RF et millimétriques : applications aux coupleurs et dispositifs passifs non-réciproques »

LUONG Duc Long

LUONG Duc Long

Jeudi 12 Avril  2018 à 10h30

Résumé:
L’objectif de ces travaux est d’apporter des solutions innovantes à la réalisation de dispositifs passifs performants et compacts, susceptibles d’intéresser les concepteurs de circuits RF et millimétriques. Ces dispositifs sont basés notamment sur des lignes microrubans à ondes lentes sur substrat structuré, que cela soit sur PCB avec des vias borgnes pour la RF, ou nanostructurés sur membranes à nanofils dans le domaine millimétrique. Ces travaux ont été menés en collaboration avec l’Université de Sao Paulo. Les travaux complets comprennent (i) une analyse de la topologie, (ii) un développement du modèle équivalent validé par des simulations électromagnétiques (HFSSTM) et des mesures sur PCB et sur des membranes à nanofils en millimétrique, (iii) des abaques de conceptions et (iv) des applications à la conception des nouveaux dispositifs passifs miniaturisés. Nos lignes offrent une grande souplesse de conception et peuvent être placées indifféremment sur le substrat structuré sans modification des paramètres électriques. Un nouveau coupleur hybride miniaturisé par l’utilisation de ces lignes est présenté comme preuve de concept. Pour aller plus loin, une étude comparative des structures de lignes microrubans couplées à ondes lentes est développée. Le principe du couplage sur substrat structuré est d’abord exposé avec une présentation de ses avantages et inconvénients, puis un modèle est également proposé dans le but de réaliser un coupleur co-directif 0-dB miniaturisé par l’utilisation de ces lignes. De plus, une des parties essentielles de ces travaux concerne l’utilisation de la structure microruban à onde lente pour la miniaturisation de dispositifs passifs non-réciproques : un nouvel isolateur microruban compact avec l’introduction de vias dans le ferrite et un circulateur miniaturisé sur le substrat ferrite-diélectrique avec un réseau de vias borgnes sont proposés.

 
Membres du jury :
  • Philippe FERRARI : Président du Jury
  • Didier VINCENT : Directeur de thèse
  • Florence PODEVIN : Co- Directrice de thèse
  • Annie BESSODOU : Rapporteur
  • Gaetan PRINGENT - Rapporteur
  • Anne-Laure PERRIER - Examinateur


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Partenaires

Thèse préparée dans le laboratoire IMEP-LaHC , sous la direction de Mme Florence PODEVIN , Co-Directrice de thèse et M.Didier VINCENT, Directeur de thèse.

Rédigé par Brigitte Rasolofoniaina

mise à jour le 23 avril 2018

Contact

Mme Florence PODEVIN
Envoyer un mail

Documents à télécharger

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec : 3, Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université de Savoie - F73376 Le Bourget du Lac Cedex
 


  CNRS  http://www.cnrs.fr      Site Grenoble-INP http://www.grenoble-inp.fr       Université Grenoble Alpes (UGA)      Université Savoie Mont Blanc
Univ. Grenoble Alpes