Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC
Evénements de l'IMEP-LAHC

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de thèse de Miltiadis ALEPIDIS

Publié le 25 janvier 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 8 février 2022 | Plan d'accès
Soutenance de thèse de Miltiadis ALEPIDISpour une thèse de DOCTORAT de l' Université de  Grenoble Alpes , spécialité  " MICROELECTRONIQUE & NANOTECHNOLOGIES", intitulée:
Z108 PHELMA / MINATEC
3 rue Parvis Louis Néel 38016 GRENOBLE Cedex 1

Dispositifs de silicium-sur-isolant avec contacts métalliques pour détection de pH basée sur le potentiel hors-équilibre.

Miltiadis ALEPIDIS

Miltiadis ALEPIDIS

Mardi 8 Février 2022 à 14h
 
Mots-Clés:
Silicium-sur-isolant,potentiel hors-équilibre,MOSFET avec contacts métalliques,capteur de pH,caractérisation électrique et modélisation,mesures transitoires



Résumé :
L’objectif de cette thèse est le développement d'un capteur (bio)-chimique basé sur une méthode de détection innovante, le potentiel hors-équilibre dans un dispositif fabriqué sur silicium-sur-isolant (silicon-on-insulator, SOI). Le phénomène fait partie de la famille des effets de «body» flottant, qui sont généralement considérés comme parasites dans les transistors à effet de champ métal oxyde semiconducteur (MOSFET) sur SOI complètement déserté. Toutefois, il a été exploité pour des applications «mémoire». Le point de départ de la thèse est la configuration pseudo-MOSFET, où le substrat sert de grille arrière et deux pointes métalliques de pression contrôlée sont posées sur le film et sont utilisées comme source et drain. Dans cette structure, typiquement utilisée pour la caractérisation électrique des plaques SOI, le canal formé à l'interface entre le film Si et l'oxyde enterré est affecté par les charges déposées sur la surface, comme dans un ISFET (ion sensing FET). La détection d’ADN dans des conditions sèches, basée sur le potentiel hors-équilibre mesuré dans cette structure, avait déjà été prouvée. Dans ce contexte, la thèse a apporté trois développements technologiques majeurs pour obtenir un capteur en SOI avec contacts métalliques déposes, en utilisant le potentiel hors-équilibre: (1) implémentation des mesures dynamiques avec des signaux triangulaires appliqués sur la grille arrière, (2) remplacement des pointes à pression contrôlée du pseudo-MOSFET par des contacts métalliques déposés et (3) validation de la preuve de concept de détection basé sur le potentiel hors d'équilibre, dans un milieu liquide. En parallèle aux développements technologiques, des progrès significatifs ont été réalisés dans la compréhension de l’origine du potentiel hors-équilibre, grâce à des simulations TCAD et aux modélisations. Une nouvelle architecture de simulation TCAD, capable de recréer la réponse en potentiel hors-équilibre avec la configuration pseudo-MOSFET, a montré que son origine est liée à la barrière de potentiel créée sous les pointes. Pour les dispositifs SOI avec des contacts métalliques déposés, ce comportement est simplement dû à la jonction Schottky entre le métal et le film de silicium faiblement dopé. Cet effet est reproduit en résolvant numériquement les équations de Poisson et de continuité. En s’appuyant sur les résultats ci-dessus, le dispositif a été modélisé par un circuit équivalent constitué d’une diode Schottky en série avec une capacité MOS, où la charge d'inversion imposée par la grille arrière dans la capacité doit être fournie par la jonction. La preuve de concept de la détection par potentiel hors-équilibre a été apportée pour la mesure du pH en solution. Des simulations TCAD complémentaires ont révélé des chemins d'optimisation et une amélioration possible de la sensibilité grâce à la lecture du potentiel hors d'équilibre par rapport à la variation de conductance classiquement utilisée dans les ISFETs.

Membres du jury :
  • Irina Ionica, MCF HDR Grenoble INP : Directrice de thèse
  • Francis Calmon, Pr INSA Lyon : Rapporteur
  • Jérôme Launay,  MCF HDR LAAS Toulouse : Rapporteur
  • Adrian Ionescu, Pr. EPFL : Examinateur
  • Francisco Gamiz, Pr. Université de Granada : Examinateur
  • Anne Kaminski, Pr. Grenoble INP : Examinateur
  • Stéphane Monfray, ingénieur-docteur STMicroelectronics : Examinateur
  •  Maryline Bawedin, MCF Grenoble INP : Invitée
  • Gérard Ghibaudo, Dr CNRS, IMEP-LAHC: Invité

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Partenaires

Thèse préparée  dans le laboratoire  IMEP-LaHC (Institut de Microélectronique, Electromagnétisme et Photonique - Laboratoire d'Hyperfréquences et de Caractérisation) sous la direction de IONICA Irina .

mise à jour le 1 avril 2022

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec - 3, Parvis Louis Néel , CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université Savoie Mont Blanc - Rue Lac de la Thuile, Bat. 21 - 73370 Le Bourget du Lac
 
 
République Française         Logo CNRS_2019       Logo Grenoble INP - UGA Université Grenoble Alpes      Université Savoie Mont Blanc
Université Grenoble Alpes