Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC
Evénements de l'IMEP-LAHC

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de thèse de Mohamed AOUAD

Publié le 7 juillet 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 8 juillet 2022 | Plan d'accès
Soutenance de thèse de Mohamed AOUAD,  pour une thèse de DOCTORAT de l' Université de  Grenoble Alpes , spécialité  " NANO ELECTRONIQUE ET NANO TECHNOLOGIES ", intitulée:
Salle Z108 PHELMA / MINATEC
3 rue Parvis Louis Néel 38016 GRENOBLE Cedex 1

Modélisation compacte des transistors FDSOI a des températures cryogéniques

soutenance

soutenance

Vendredi 8 Juillet 2022 à 10h
 
Mots-Clés:
Modélisation compacte,FDSOI,cryogénique

Résumé :
Des modèles compacts décrivant le fonctionnement des dispositifs MOS à des températures cryogéniques sont cruciaux pour la conception de circuits fiables et optimisés. De nos jours, les kits de conception de processus manquent de modèles pour tous les appareils à des températures cryogéniques profondes, qu'il s'agisse d'un MOSFET, d'un qubit ou d'un appareil passif. La tâche de construire des modèles compacts pour le fonctionnement cryogénique doit être abordée de toute urgence, principalement parce que les simulations de circuits actuelles ne fonctionnent pas comme prévu jusqu'aux températures cryogéniques. Par conséquent, des simulations excessives sont nécessaires pour tenir compte des changements de différents paramètres.
Il existe deux approches pour faire face à cette tâche, la première consiste à prendre des modèles compacts standard existants, qui sont à l'origine construits pour un fonctionnement à température ambiante et à essayer de les adapter au fonctionnement à température cryogénique grâce à des formules empiriques. Il convient de noter que pour cette approche, les performances des circuits ne sont pas garanties et qu'ils sont conçus avec un degré d'incertitude non négligeable. La deuxième approche, qui est une approche de recherche et celle que nous avons choisie dans le cadre de cette thèse, consiste à construire des modèles compacts entièrement basés sur la physique et dédiés au fonctionnement des dispositifs cryogéniques. Par rapport à la première approche, cette approche devrait être moins risquée et la sortie au niveau de la conception est beaucoup plus appropriée et précise.
Les modèles compacts standard actuels peuvent être réduits à une température d'azote liquide de 77 K, mais à une température d'hélium liquide de 4,2 K et moins, certaines discontinuités commencent à apparaître dans la région d'inversion modérée. De plus, aucun des travaux publiés sur l'opération cryogénique FDSOI ne démontre de manière approfondie les caractéristiques électrostatiques des transistors, c'est-à-dire les potentiels électrostatiques de surface pour les deux interfaces, et les courbes C - V. De même, les statistiques de Fermi-Dirac doivent être considérées dans la partie transport dans la dérivation du courant de drain et pas seulement dans la partie électrostatique. De plus, la plupart des travaux publiés maintiennent les lois de mobilité RT et les adaptent au comportement cryogénique en modifiant/ajoutant des paramètres d'ajustement ou en considérant une mobilité constante dans le régime linéaire, mais aucun n'envisage d'introduire une loi de mobilité propre dédiée aux MOSFET fonctionnant à des températures cryogéniques.
Par ailleurs, les simulations numériques sont une étape importante qui doit précéder le développement d'un modèle analytique et qui servira de base solide pour la validation de ses résultats/approximations. Aucune simulation numérique n'a été réalisée dans de telles conditions, que ce soit la simulation de l'électrostatique à l'équilibre, ou le transport électronique hors d'équilibre. L'utilisation de telles simulations est très importante et nécessaire pour le développement de modèles compacts. Dans le cadre de ce travail, des simulations de Poisson-Schrödinger de la structure FDSOI à des températures cryogéniques et tenant compte des statistiques de Fermi-Dirac ont été organisées pour exploiter et comprendre l'électrostatique du dispositif principalement, puis les simulations ont eu lieu avec l'introduction d'un quasi-Fermi terme de niveau pour analyser l'aspect transport de l'appareil.
La portée de cette thèse est donc d'exploiter la physique du dispositif des transistors FDSOI jusqu'à des températures cryogéniques profondes et de développer un modèle compact de cœur approprié. Un tel travail constituerait la base d'un modèle compact adapté aux simulations Spice.

Membres du Jury :
  • Gérard GHIBAUDO,  DIRECTEUR DE RECHERCHE -  CNRS DELEGATION ALPES :  Directeur de thèse
  • Christian ENZ, PROFESSEUR  -  EPFL Valais  :  Rapporteur
  • Francis CALMON , PROFESSEUR DES UNIVERSITES - INSA de Lyon :  Rapporteur
  • Anne  KAMINSKI-CACHOPO , PROFESSEUR DES UNIVERSITES - GRENOBLE INP  :  Examinateur
  • Philippe  GALY , INGENIEUR HDR  -  STMicroelectronics :  Examinateur

 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Partenaires

Thèse préparée  au CEA/LETI  sous la direction de Gerard GHIBAUDO,  directeur de thèse.

mise à jour le 7 juillet 2022

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec - 3, Parvis Louis Néel , CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université Savoie Mont Blanc - Rue Lac de la Thuile, Bat. 21 - 73370 Le Bourget du Lac
 
 
République Française         Logo CNRS_2019       Logo Grenoble INP - UGA Université Grenoble Alpes      Université Savoie Mont Blanc
Université Grenoble Alpes