Aller au menu Aller au contenu
Evénements de l'IMEP-LAHC
Microélectronique, électromagnétisme, photonique, hyperfréquences
Evénements de l'IMEP-LAHC
Evénements de l'IMEP-LAHC

> Evénements > Soutenance de Thèses

Soutenance de thèse de Younes BOUJMAD

Publié le 21 janvier 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 4 février 2021 | Plan d'accès
Soutenance de thèse de YOUNES BOUJMAD, pour une thèse de DOCTORAT de l' Université de Grenoble Alpes , spécialité " OPTIQUE ET RADIOFREQUENCES ", intitulée:
Amphithéâtre du Pôle Montagne, Salle 30 Campus scientifique USMB
73376, le Bourget du Lac Cédex
 

« Conception, caractérisation et réalisation d’un contact 10GBASE-T Ethernet intégrant 4 paires différentielles »

Younes BOUJMAD

Younes BOUJMAD

Jeudi  4 Février  2021 à 9h45

Mots clés  :  
Modélisation électromagnétique,Design HF,contact Octomax,Catégorie 6A,Caractérisation de matériaux diélectriques,connecteur Ethernet

Résumé :
Le projet de recherche consiste à concevoir, modéliser et caractériser de nouveaux contacts nommés « Octomax » destinés aux applications Ethernet à très haut débit en environnement sévère, et spécifiés à un débit de 10 Gbits/s pour une transmission sur quatre paires différentielles.
En environnement sévère, un contact électrique Ethernet se compose d’une enveloppe métallique standard nommée « contact extérieur », de broches métalliques nommées « contacts intérieurs » et d’une partie isolante constituée d’un matériau diélectrique thermoplastique. Ces contacts sont destinés à être montés dans une série de connecteurs 38999 répondant ainsi à la norme MIL-DTL-38999 et devront par conséquent supporter un grand nombre de tests très contraignants (électriques, mécaniques, vibratoires, thermiques.
L’Octomax intègre huit contacts intérieurs dans un format de contact extérieur standard hérité de la génération précédente à quatre broches (Quadrax. L’augmentation du débit de données passe par la densification des contacts intérieurs, mais aussi par des performances électriques accrues sur une bande passante plus large. Les paramètres d’intégrité du signal sont étudiés à travers une analyse fréquentielle complète du contact Octomax. Une méthodologie de calcul de trois critères normatifs (Return Loss, Insertion Loss et NEXT) est proposée et les contacts sont ensuite optimiser dans l'objectif de respecter les gabarits hardware de la catégorie 6A.
La désadaptation d’impédance, le niveau de couplage entre paires différentielles ainsi que le temps de montage d’un contact Octomax sont alors identifiés comme trois points bloquants lors de l’étude d’un premier prototype. La solution envisagée consiste à concevoir un contact dont un blindage inter-paires est moulé par thermo-injection en une seule pièce avec le diélectrique. Par ailleurs, une méthode d’extraction de la permittivité diélectrique complexe a permis l’étude des polymères et de choisir un matériau parmi plusieurs candidats. La pièce diélectrique a alors fait l’objet d’un travail d’optimisation afin de répondre aux contraintes d’adaptation d’impédance et aux contrainte de réalisation mécanique des pièces (usinage et thermoformage.
Les différentes étapes du projet ont abouti à une industrialisation d’un contact Octomax 10 Gbits/s qui répond aux gabarits hardware de la catégorie 6A et donc spécifié à un débit de 10 Gbits/s sur 100 m de câble (norme 10GBASE-T).

Membres du jury :
  • Bernard FLECHET -  Professeur, Université de Savoie Mont-Blanc : Directeur de thèse
  • Sonia BEN DHIA DELMAS - Professeur, INSA Toulouse : Examinateur
  • Cédric BERMOND - Maître de conférences, Université de Savoie Mont Blanc : Examinateur
  • Philippe ARTILLAN - Maître de conférences, Université de Savoie Mont Blanc : Examinateur
  • Valérie MADRANGEAS - Professeur, Université de Limoges : Rapporteur
  • Tchanguiz RAZBAN - Professeur, Université de Nantes :  Rapporteur

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Partenaires

Thèse préparée dans le laboratoire : UMR 5130 - Institut de Microélectronique, Electromagnétisme et Photonique - Laboratoire d'hyperfréquences et de caractérisation ( site de Chambery), , sous la direction de Bernard FLECHET, directeur de thèse .
 

mise à jour le 23 mars 2021

anglais
IMEP-LAHC
Site de Grenoble
Grenoble INP - Minatec - 3, Parvis Louis Néel , CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1

Site de Chambéry
Université Savoie Mont Blanc - Rue Lac de la Thuile, Bat. 21 - 73370 Le Bourget du Lac
 
 
  Logo CNRS_2019       Logo Grenoble INP - UGA Université Grenoble Alpes      Université Savoie Mont Blanc
Université Grenoble Alpes